+33 1 40 49 48 34
  0 items - 0.00

Charles Nègre (1820-1880), Tour de l'horloge au Louvre, 1855

Tour de l'horloge au Louvre

Charles NEGRE (1820-1880)

Tour de l’Horloge au Louvre, 1855

 

Tirage à l’albumine
H.70; L 53 cm
Don de Monsieur Bernard GLEIZES par l’intermédiaire de la Société des Amis des Musées d’Orsay et de l’Orangerie (SAMO), 2019

La vue réalisée par Charles Nègre représente le pavillon avant les travaux de Lefuel, comme le montrent notamment le sommet encore sobrement carré du dôme, l’absence de cheminées, ou de statues dans les niches. Cela permet de dater la photographie vers 1855.

D’autres photographes comme Baldus et les frères Bisson avaient en commun de savoir, mieux que quiconque alors, mettre en valeur leurs compétences de photographes d’architecture en poussant toujours plus loin le format de leurs épreuves. Selon l’hypothèse de Thomas Galifot, la taille gigantesque de l’épreuve de Nègre témoigne d’une émulation entre ce dernier et ses confrères (suppr :nouvelle émulation qu’il recherchait avec ses confrères). Le choix d’un tel format est exceptionnel dans l’œuvre de Nègre et apparaît comme caractéristique de sa production de l’année 1855, ce qui renforce la datation. (suppr : Cette attitude et le choix d’un tel format sont exceptionnels de la part de Nègre, dont les formats volontiers modestes illustrent plutôt une certaine discrétion de caractère.

Deux autres épreuves de ce cliché ont été recensées : l’une sur papier salé conservée au Getty Museum de Los Angeles et l’autre, sur papier albuminé provenant de l’ancienne collection Jammes. Le musée d’Orsay conserve la plus importante collection d’œuvres de Charles Nègre au monde, ainsi qu’une partie de ses archives. Il prépare actuellement la prochaine rétrospective consacrée au photographe, la dernière en date étant celle de 1980-1981 organisée par le musée d’Orsay à l’époque de sa préfiguration (Arles et Paris, commissariat Francoise Heilbrun). 

Thomas Galifot, Conservateur en chef photographies au musée d’Orsay