+33 1 40 49 48 34
  0 items - 0.00

L’Orient des peintres, du rêve à la lumière

Visite le lundi 8 avril et le mercredi 10 avril 2019

Portés par le souffle de la conquête napoléonienne, les peintres européens ont fantasmé l’orient avant de vérifier leur rêve dans le voyage. Pourtant, ce dernier ne fait pas disparaître un fantasme indissociable de la figure féminine, celle de l’odalisque et continue de nourrir les peintres, d’Ingres et Delacroix aux premières heures de l’art moderne. Dans l’éblouissement de la lumière d’Orient et face à des spectacles inconnus, le peintre invente de nouvelles manières de peindre. Des paysages de Fromentin ou de Lazerges aux prémices de l’art moderne, des impressionnistes et néo-impressionnistes aux Fauves, à Kandinsky et à Klee, la couleur se libère peu à peu de l’exactitude photographique. La naissance de l’abstraction ainsi passe par l’Orient: l’exposition sera alors l’occasion de découvrir certains aspects moins connus de l’art moderne à sa naissance.

Comments are closed.