Visite prévue le lundi 12 novembre 2018

Ambroise Bourdelle (1861 – 1929), femme sculpteur au travail
Bronze, épreuve n°3 fondue par Rudier vers 1920, 1906, Paris, Musée Bourdelle.

MUSÉE BOURDELLE

du 3 octobre au 3 février

 

« Je suis comme Socrate. Je vous accouche de votre âme », disait Antoine Bourdelle à ses élèves.
Plongeant les visiteurs au cœur des processus de création, faisant surgir les visages de ceux qui peuplaient les ateliers de Montparnasse, cette exposition met en lumière les rapports complexes qui se nouent entre maître et élève, entre artiste et praticien, à travers la figure du sculpteur Antoine Bourdelle.
Élève de Falguière et praticien de Rodin, enseignant adulé à l’Académie de la Grande Chaumière et dans ses propres ateliers au début du XXe siècle, il fut le maître de Giacometti et de centaines d’étudiants français, russes, américains, chinois, japonais, portugais, brésiliens, italiens, suédois, suisses,roumains, grecs ou tchèques.
Parmi eux, de nombreuses femmes, dont la physionomie nourrira l’œuvre de Bourdelle qui disait de ses élèves : «Si je les intéressais, ils m’intéressaient également. Je les examinais, je les observais». Leurs trajectoires, la fidélité à l’enseignement du maître ou son rejet violent, seront mis en scène dans l’exposition.

Commissaires 


Claire Boisserolles, responsable des archives, de la documentation et des bibliothèques au musée Bourdelle
Stéphane Ferrand, responsable du cabinet d’art graphique et des peintures au musée Bourdelle 
Amélie Simier, conservateur général, directrice du musée Bourdelle

 
Pour plus d’information sur cette exposition, rdv sur la page dédiée sur le site du musée Bourdelle

Visite en compagnie de Stéphane Ferrand, responsable du cabinet d’art graphique et des peintures au musée Bourdelle, commissaire de l’exposition