+33 1 40 49 48 34

Adolfo Wildt (1868-1931), le dernier symboliste

Adolfo Wildt, Carattere fiero – Anima gentile (Caractère fier - Âme simple), 1912. Venise, Fondazione Musei Civici di Venezia, Galleria Internazionale d’Arte Moderna di Ca’Pesaro 2015 © Photo Archive – Fondazione Musei Civici di Venezia.
Adolfo Wildt, Carattere fiero – Anima gentile (Caractère fier – Âme simple), 1912. Venise, Fondazione Musei Civici di Venezia, Galleria Internazionale d’Arte Moderna di Ca’Pesaro 2015 © Photo Archive – Fondazione Musei Civici di Venezia.

14 avril – 13 septembre 2015

Musée de l’Orangerie

Commissariat :

Beatrice Avanzi, conservateur au musée d’Orsay
Ophélie Ferlier, conservateur au musée d’Orsay.

Visite-conférence inaugurale :
mer. 15 avril 2015 – 18h30
Musée de l’Orangerie
Exposition organisée par l’Etablissement public des musées d’Orsay et de l’Orangerie, en collaboration avec la Fondazione Cassa dei Risparmi de Forli et de la ville de Forli

Ce sculpteur italien, proche du mouvement Liberty et du symbolisme, a su élaborer un langage ou l’expressionnisme se mêle aux réminiscences de l’art antique, de la Renaissance, mais aussi néogothiques, dans un équilibre inédit entre la force expressive du modèle et la grâce de motifs purement décoratifs.
Etranger au monde des avant-gardes, Wildt connut un succès critique controversé, tant en raison des sujets de ses oeuvres parfois obscurs, que de choix formels considérés comme excentriques. Sa sensibilité en a fait l’interprète d’une « époque fatiguée et anxieuse, crédule et curieuse » (Ugo Ojetti).

Organisée avec la participation de la Fondation Cassa dei Risparmi di Forli, cette exposition exceptionnelle présente pour la première fois en France sculptures et dessins de l’un des artistes les plus raffinés et cultivés du XXe siècle.

– Autour de l’exposition –

Visite-conférence inaugurale
mer. 15 avril 2015 – 18h30
Musée de l’Orangerie
Par Ophélie Ferlier et Beatrice Avanzi, commissaires de l’exposition.
Une présentation de l’exposition en dehors des heures d’ouverture au public fera découvrir aux visiteurs l’oeuvre du sculpteur.

Conférences à l’auditorium :

Le symbolisme, un défi pour la sculpture
Mercredi 6 mai – 18h30
Musée de l’Orangerie – Auditorium
Conférence de Claire Barbillon, professeur d’histoire de l’art contemporain, université de Poitiers.
« Vêtir l’idée d’une forme sensible », selon la formule de Jean Moréas, voilà le principal enjeu du symbolisme dans la création artistique à la fin du XIXe siècle. Quelle forme élaborer, avec les moyens techniques de la sculpture, dans le contexte de la vague naturaliste, qui n’est pas parvenue, en particulier dans l’art monumental, à étouffer la prévalence des modèles antiques ?

Exaltation de la surface : Adolfo Wildt, maître/anti-maître de Lucio Fontana
Mercredi 20 mai – 18h30
Musée de l’Orangerie – Auditorium
Conférence de Choghakate Kazarian, conservateur du patrimoine, musée d’art moderne de la ville de Paris.
A peine ses études achevées auprès d’Adolfo Wildt en 1930, Lucio Fontana annonce sa rupture avec le maître de la Brera. Ses recherches sur la surface de la sculpture suivent néanmoins une voie qui n’en doit pas moins à Wildt, entre effacement et exacerbation de la virtuosité manuelle d’un côté et ajouts décoratifs de l’autre.

Infos pratiques : Inscription dans la limite des places disponibles au 01 44 50 43 01 (sauf visite guidée de l’exposition : se présenter 15 mn avant le début de la visite).

Categories: Expositions - historique