+33 1 40 49 48 34

Les expositions du moment aux musées d'Orsay et de l'Orangerie

ORSAY x ORANGERIE

Au musée d’Orsay

Jean-Philippe Delhomme, La boîte de couleurs d’Alphonse Osbert , 2020, huile sur toile, 27 x 22 cm
© Jean-Philippe Delhomme

Kees van Dongen (1877-1968), Modjesko, Soprano Singer (1908)
Digital image, ADAGP, Paris, 2021 ©The Museum of Modern Art, New York/Scala, Florence / Digital image

Marlene Dumas, Charles Baudelaire (détail) (2020)
© Courtesy Zeno X Gallery

Henri Rivière, Un couple rentrant dans un bâtiment public (entre 1885 et 1895)
ADAGP, Paris 2021 © Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Georges Seurat, Le Cirque (détail) © Musée d’Orsay, Dist.RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Au musée de l’Orangerie

Portrait de Paul Guillaume, photomaton, Album photographique de Paul Guillaume
Don de M. Alain Bouret, DOCOR 2011.0.63.138
© Musée de l’Orangerie

Chaïm Soutine, Le Village (Vers 1923) © RMN-Grand Palais (Musée de l’Orangerie) / Hervé Lewandowsk

A Year in Normandy (projet), musée de l’Orangerie, 2021 © David Hockney

Yves Saint Laurent aux musées

Jusqu’au 25 mai 2022

D’un format inédit, YVES SAINT LAURENT AUX MUSÉES est une exposition anniversaire qui se déploie dans six musées parisiens : le Centre Pompidou, le Musée d’Art Moderne de Paris, le Musée du Louvre, le Musée d’Orsay, le Musée National Picasso-Paris et le Musée Yves Saint Laurent Paris. Elle illustre la continuité et la profonde unité des liens que le couturier tisse avec l’art mais aussi avec les collections publiques françaises.

Jean-Philippe Delhomme / Maylis de Kerangal : Légendes des réserves

Jusqu’au 13 février 2022

Ce projet réunit deux artistes associés du musée d’Orsay pour une création à deux voix. Ensemble, ils ont conçu « Légendes des réserves », à partir de visites communes dans cette partie secrète du musée. Jean-Philippe Delhomme a réalisé une série de près de trente peintures à partir de ses observations, tandis que Maylis de Kerangal a composé un nouveau texte transcrivant son expérience méditative de ces visites, où les œuvres sont présentes, conservées, en attente.

Signac collectionneur

Jusqu’au 13 février 2022

Depuis une quinzaine d’années, le collectionnisme suscite un regain d’intérêt, et est à l’origine de nombreuses études, expositions et publications. Dans ce cadre, la collection Signac est un véritable cas d’école car elle reflète le regard et les partis-pris d’un artiste particulièrement actif sur la scène artistique de son temps. La collaboration avec les archives Signac, qui conservent, outre la correspondance de l’artiste, les carnets où il consignait ses achats, permet d’établir un recensement précis des peintures, dessins et estampes qui lui ont appartenu.

Marlene Dumas « Le Spleen de Paris » et « Conversations »

Du 12 octobre 2021 au 30 janvier 2022

Pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Charles Baudelaire (1821-1867), l’artiste originaire d’Afrique du Sud Marlene Dumas, qui vit et travaille aux Pays-Bas depuis le milieu des années 70, a réalisé une série de peintures inspirées du Spleen de Paris. Cette série sera exposée au musée d’Orsay cet automne. En contrepoint, sera présenté « Conversations », un dialogue de trois œuvres clefs de Marlene Dumas avec des œuvres des collections du musée.

 

Enfin le cinéma ! Arts, images et spectacles en France (1833-1907)

Du 28 septembre 2021 au 16 janvier 2022

À l’aube du XXᵉ siècle, le cinéma est tout autant, sinon plus, une manière de s’approprier le monde, les corps et les représentations, qu’une machine ou un média. Nouveau regard éminemment social et populaire, il est le produit d’une culture urbaine fascinée par le mouvement des êtres et des choses et désireuse de faire de la « modernité » un spectacle.

 
Du 12 octobre 2021 au 13 février 2022
 
Depuis une quinzaine d’années, le collectionnisme suscite un regain d’intérêt, et est à l’origine de nombreuses études, expositions et publications. Dans ce cadre, la collection Signac est un véritable cas d’école car elle reflète le regard et les partis-pris d’un artiste particulièrement actif sur la scène artistique de son temps. La collaboration avec les archives Signac, qui conservent, outre la correspondance de l’artiste, les carnets où il consignait ses achats, permet d’établir un recensement précis des peintures, dessins et estampes qui lui ont appartenu.
 

Le violon d’Ingres de Paul Guillaume

Jusqu’au 14 février 2022

Galeriste, collectionneur, critique d’art, Paul Guillaume (1891-1934) s’essaye de manière précoce à l’écriture et à la peinture. À l’instar d’autres marchands d’art qui ont une pratique artistique, Paul Guillaume se pose en autodidacte, parfois maladroit, nouant ainsi un lien mimétique avec ses artistes et amis poètes.
Ce focus témoigne d’un pan intime et méconnu de la vie du galeriste.

Chaïm Soutine / Willem de Kooning, la peinture incarnée

Jusqu’au 10 janvier 2022

Le musée de l’Orangerie présente une exposition faisant dialoguer les œuvres de Chaïm Soutine (1893–1943), peintre de l’École de Paris d’origine russe (actuelle Biélorussie) et de Willem de Kooning (1904-1997), expressionniste abstrait américain d’origine néerlandaise. Cette exposition s’attachera plus spécifiquement à explorer l’impact de la peinture de Soutine sur la vision picturale du grand peintre américain.

David Hockney. A Year in Normandie

Contrepoint contemporain, du 13 octobre 2021 au 14 février 2022

Installé dans le Pays d’Auge depuis début 2019, le célèbre peintre britannique David Hockney y a initié un nouveau chapitre de sa création artistique. Sa maison, son jardin et la campagne environnante deviennent ses motifs de prédilection, peints sur iPad, technique qu’il utilise depuis plus de dix ans.