+33 1 40 49 48 34
  0 don/adhésion - 0.00

Léopold Chauveau (1870-1940)

Léopold CHAUVEAU (1870-1940)

426 dessins, 1920-1939.
Aquarelle et encre noire
Don de M. Marc CHAUVEAU.                      RF MO AG 2019 9 (1 à 426)

30 scupltures, 1902-1922.
Plâtre, bronze martelé
Don sous réserve d’usufruit de M. Marc CHAUVEAU.                                              RF MO S 2019 (2 à 31)

A la fois sculpteur, illustrateur et auteur de livres pour adultes et enfants, Léopold Chauveau est longtemps resté oublié de l’histoire de l’art, avant que deux donations (2018-2019) de son petit-fils Marc Chauveau – administrateur de la SAMO – ne remette son nom en lumière. 456 dessins et sculptures de l’artiste ont ainsi pu rejoindre les collections du Musée d’Orsay. Médecin, Léopold Chauveau s’est tardivement engagé en autodidacte dans un univers étrange, aussi singulier qu’original.

 “Vous regardez mes monstres?
De très anciens compagnons.Tout enfant, ce qui
était monstrueux me plaisait déjà.
Je n’avais encore vu que les gargouilles de
certaines cathédrales, quelques monstres chinois et
japonais et déjà je sentais qu’il y avait là un monde
à ma convenance.”*
* Léopold Chauveau en 1935 lorsqu’il s’adresse à Madeleine Epron, la secrétaire d’André Gide.

Ses sculptures

Les première sculptures de Chauveau portent la date de 1905 lorsque Léopold habite à Versailles près du sculpteur Georges Lacombe. Jusqu’en 1922, Chauveau va modeler la terre et faire naître un  univers sculpté peuplé de monstres hybrides. Il sculptera une centaine d’œuvres. Devenu médecin et sculpteur, Chauveau mobilise et détourne ses connaissances anatomiques pour modeler des monstres dans leur plus simple appareil, aux morphologies hors normes.

Malgré leur singularité, ces monstres s’inscrivent dans l’histoire de l’art , en particulier dans la tradition du portrait-charge, vivace depuis la Monarchie de juillet. Comme Honoré Daumier ou Dantan Jeune, les sculptures de Chauveau sont de
taille modeste; Si elles “représentent” son entourage, les caractéristiques physiques du modèle ou tout attribut en lien avec le modèle disparaissent  totalement.

Ses dessins

Il a produit des centaines de feuilles originales constituant une véritable œuvre graphique.
Si Chauveau connut une certaine notoriété grâce à des dessins publiés en lien avec ses textes, plusieurs séries de son travail graphique restèrent dans la confidentialité de l’atelier ou de la famille. De 1909 à 1939, Chauveau dessine des ensembles organisés qu’il date et signe. On distingue deux familles de dessins :

  • les œuvres en noir et blanc, à l’encre noire et à la plume qui jouent avec la réserve
    du papier blanc, conçues pour illustrer ses histoires pour enfants
  • les aquarelles et gouaches associées à des classiques de la littérature ou formant
    la série des Paysages monstrueux (1920-1939).

Si ces dessins dialoguent avec des univers plastiques vastes et variés, ils se caractérisent avant tout par leur singularité et leur puissance personnelle, s’enracinant dans l’enfance au cœur de l’œuvre de Chauveau.

 

Categories: Acquisition, Dessin, Objet d'art & sculpture